Formation continue part-time intelligence économique pour professionnels

Comment financer sa formation ?

En fonction de votre statut, il existe des solutions pour vous aider à financer tout ou partie de votre formation.

1/ Vous êtes salarié en entreprise

Votre formation peut être prise en charge au titre du DIF, du CIF ou du Plan de Formation de votre entreprise.

Le DIF (Droit Individuel à la Formation)

Tous les salariés en CDD ou CDI (sauf Contrat d'Apprentissage et Contrat de Professionnalisation) ayant au moins un an d'ancienneté, bénéficient du DIF, quelle que soit la taille de l'entreprise à laquelle ils appartiennent.
C'est un dispositif qui a démarré le 7 mai 2004, et qui permet de bénéficier de 20h de formation par an, cumulable pendant 6 ans, soit au maximum 120h. Si vous êtes salarié depuis 2004 de votre entreprise et que vous n'avez pas encore utilisé votre DIF depuis, vous devez bénéficier d'un capital d'environ 100 à 120h de formation à ce jour.
Autre avantage du DIF, c'est au salarié de choisir sa formation, en accord avec son employeur. C'est donc un des moyens privilégiés aujourd'hui pour soumettre votre projet de formation à votre entreprise.

Le CIF (Congé Individuel de Formation)

Le CIF est un dispositif qui permet au salarié de prendre un congé (rémunéré) pour suivre la formation de son choix.
Rien n'oblige à ce que le stage choisi soit en rapport avec l'activité du salarié ou celle de l'entreprise. Le CIF permet d'ailleur en général de préparer une reconversion professionnelle ou d'accéder à un niveau supérieur de qualification.
Pendant la durée du congé, le contrat de travail n'est pas rompu mais suspendu.
Des conditions d'ancienneté sont exigés (de 12 à 36 mois selon le type de contrat et/ou la taille de l'entreprise).

Le Plan de formation de votre entreprise

Certaines entreprises établissent des Plans de Formation qui recensent de manière annuelle les besoins en formation de leurs salariés.
Si votre projet peut s'inscrire dans ce Plan, il sera financer intégralement par votre entreprise. Parlez-en à votre Direction ou aux Représentants du Personnel, et essayez de les convaincre du bien-fondé de votre projet.Sachez par contre que c'est à l'entreprise de décider - en accord avec le Comité d'Entreprise - des modalités de son Plan de Formation. Elle est donc libre d'accepter ou de refuser votre proposition de formation.

2/ Vous êtes un professionnel à votre compte

Commerçants, Artisans, Professions libérales, vous côtisez obligatoirement à des fonds de formation patronaux.

En tant que Travailleur Indépendant (non salarié) vous côtisez à des fonds de formation patronaux. Ces cotisations, obligatoires, sont en règle général directement prélevées sur vos cotisations URSSAF / RSI.
Prenez contact avec l’organisme qui gère le fonds de formation correspondant à votre secteur d’activité et demander lui un formulaire de financement de formation, ainsi que la procédure à suivre. Le principaux organismes gérant les fonds de formation sont :

- l'AGEFICE (pour les chefs d'entreprise des secteurs du Commerce, de l'Industrie et des Services)
- le FIF-PL (pour les Professions Libérales)
- la Chambre de Métiers (pour le secteur artisanal)

Manuel d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Les partenaires intelligence économique de l'EGE