Jacques Calvet, parrain de promotion 1999


Jacques Calvet
1999

Né le 19 septembre 1931 à Boulogne-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Jacques Calvet est diplômé de la faculté de droit et de l'Institut d'études politiques de Paris, diplômé d'études supérieures en économie politique et sciences économiques. Jacques Calvet est également ancien élève de l'ENA (1957) ayant alors pour condisciple Édouard Balladur.

Il a débuté sa carrière en tant qu'auditeur de 2ème classe à la Cour des comptes, en 1957. Devenu 2 ans plus tard auditeur de 1ère classe, il a rapidement rejoint le cabinet du secrétaire d'Etat aux Finances, Valéry Giscard d'Estaing, comme chargé de mission.

En 1962, il a été nommé conseiller technique puis directeur adjoint au cabinet de Monsieur Giscard d'Estaing, devenu ministre des Finances et des Affaires économiques. En 1963, il s'est vu confier le titre de conseiller référendaire à la Cour des comptes. L'année suivante, il a été nommé sous-directeur à l'administration centrale des Finances, où il a été promu chef de service en 1967. Au cours de la même année, il est devenu chef de la mission des affaires financières à la Préfecture de la région parisienne (1967).

En 1969, il a retrouvé le cabinet Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre de l'Economie et des Finances, comme directeur adjoint, avant d'en être nommé directeur l'année suivante. Apres l'élection de Valéry Giscard d'Estaing à la Présidence de la République Française, en 1974, il rejoint la BNP, alors banque nationalisée, pour en prendre la direction en 1979.

La famille Peugeot fait appel à ses services en 1982, alors que l'entreprise PSA Peugeot Citroën connait d'importantes difficultés financières. Il rejoint Peugeot en tant que vice-président durant 2 ans, puis président du directoire pendant 13 ans. Parallèlement, il a été président (de 1982 à 1984), puis vice-président directeur général (jusqu'en 1989) et enfin président du conseil d'administration (de 1990 à 1997) des Automobiles Peugeot. Il a également assumé la présidence du conseil d'administration des Automobiles Citroën, de 1983 à 1997.
PDG emblématique du groupe, Jacques Calvet restructure profondément l'entreprise aux deux marques Peugeot et Citroën et parvient à en faire un constructeur automobile européen de premier plan. Se positionnant sans cesse comme défenseur de l'automobile française, il part en guerre contre les technocrates de Bruxelles, s'en prenant avec passion à l'ouverture des frontières européennes aux voitures japonaises, à la monnaie unique et aux dévaluations compétitives en Europe.

Par ailleurs, il a été administrateur des Galeries Lafayette, de l'Association nationale des sociétés par actions (ANSA), de la Société foncière lyonnaise, de Cottin Frères et du Groupe André (aujourd'hui Vivarte), dont il a également été secrétaire général jusqu'en 2004. Parallèlement à ses fonctions au sein du Groupe PSA, il a exercé celles de président de la Publicité française, de 1991 à 1997. Il a également été conseiller consultatif de la Banque de France, président du conseil consultatif pour la France de Morgan Bank et, en 1996, président de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).
Enfin, au sein du Groupe Société générale, il a exercé les fonctions d'administrateur (nommé en 1989) et de président du comité des comptes (nommé en 1995). En 2000, il s'est vu confier la présidence du comité de surveillance du Bazar de l'Hôtel de ville (BHV). Il a également été nommé vice-président du conseil de surveillance des Galeries Lafayette.

(...) l'étudiant participe en temps réel, via les projets AEGE, à la vie de l'école et à l'animation du réseau...

Antoine Violet-SurcoufPrésident de l'AEGE

Manuel d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Les partenaires intelligence économique de l'EGE