Toutes les actualités intelligence économique de l'école de guerre économique

La Tribune Afrique publie deux analyses signées par les étudiants de la 20ème promotion de l'EGE

samedi, 26 août 2017, Imprimer

La Tribune Afrique publie deux analyses signées par les étudiants de la 20ème promotion de l'EGE

La Tribune Afrique publie deux analyses signées par les étudiants de la 20ème promotion en formation initiale "MBA Stratégie et Intelligence Economique (SIE)" de l'Ecole de Guerre Economique. "Transformer les modèles de gouvernance étatique : un enjeu majeur pour l'Afrique" par Badr Bakhat, ingénieur et expert en intelligence économique, et "Afrique verte : une opportunité majeure pour une croissance endogène et durable" par Marion Monein et Thibault Chanteperdrix, experts en intelligence économique.

Transformer les modèles de gouvernance étatique : un enjeu majeur pour l'Afrique

« African problems should have African solutions ». C’est la vision réaliste à la fois qu’afro-optimiste du président sud-africain Jacob Zuma. Le réalisme de sa réflexion repose sur l’aveu de l’existence de problèmes proprement Africains. Ces problèmes sont structurels et persistent depuis des décennies. Les solutions africaines sont, par contre, le fruit d’une interconnexion émanant d’un élan à la fois interne - qui se manifeste par une société rajeunie et de plus en plus connectée - et externe porté par le souffle de la diaspora. Face à ce nouveau paradigme, comment les pays d’Afrique doivent-ils revoir leurs modèles de gouvernance pour multiplier les opportunités économiques internes tout en se protégeant de la prédation des puissances outre-africaines ?

LIRE LA SUITE

Afrique verte : une opportunité majeure pour une croissance endogène et durable

Des quatre coins du monde, des investisseurs pénètrent le marché africain des énergies renouvelables. La demande énergétique de l’Afrique s’est accrue de 45 % depuis le début du siècle. Or, seulement un Africain sur deux dispose d’un accès à l’électricité, ce qui ramène à 35 % le taux d’électrification du continent en 2012. De ce déficit naissent des opportunités : 783 milliards de dollars sont à investir d’ici à 2030 dans ce secteur en Afrique subsaharienne. En 2040, la moitié de la croissance de la production d’électricité proviendra de l’énergie verte. Ce potentiel n’a pas échappé aux yeux des investisseurs à la fois publics et privés, qui se sont lancés dans une véritable course aux projets. Pour l’obtention de nouveaux marchés, ces derniers déploient des stratégies d’influence ambitieuses se traduisant au niveau opérationnel par l’emploi d’armes redoutables : juridiques, diplomatiques et enfin financières.

LIRE LA SUITE

Manuel d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Les partenaires intelligence économique de l'EGE